Centre d’Intervention et de Secours à RIS ORANGIS

Maître de l’Ouvrage : SDIS 91

Architectes mandataires du concours avec les BET BCCB e structure et TIBERE en fluides

Surfaces : 2129 m² HOB et 1043 m² HON

Estimation des travaux = 2,132 M€ H.T

Concours 2008- projet non retenu

S’agissant d’une démarche environnementale, l’économie de l’espace foncier est  fondamentale pour préserver toutes les possibilités d’évolution et optimiser une emprise foncière surabondante de plus de 13500 m2.

La priorité étant donnée à l’urgence des interventions, le bâtiment a naturellement pris place au Sud de la parcelle à proximité du rond point . Au Nord, une emprise foncière est libérée sur plus de 4500m² traités en jachère fleurie. La superposition de la salle polyvalente au dessus du VSAV articule l’aile des remises aux locaux de commandement, la toiture en surplomb, les coursives d’exercices et l’escalier extérieur dynamisent la façade. A l’Ouest, un débord de toit large et biaisé affine le pignon, s’étendant en console au delà d’un voile en béton architectonique.

Enfin, la compacité du bâtiment garantira la performance tant en terme de fonctionnalité que vis à vis de l’économie du projet et de ses coûts d’exploitation .

Le caractère traversant de la parcelle a induit une dualité d’écriture architecturale différenciée :

Coté  bourg, en vis à vis du château d’Orangis,  le centre de secours s’installe discrètement 

Au Sud, le recours au registre d’une architecture industrielle inscrit le bâtiment dans la zone d’activité. A l’entrée de Ville, le bâtiment s’affirme par une émergence volumétrique. La superposition de la salle polyvalente au dessus du VSAV articule l’aile des remises aux locaux de commandement, de détente et d’instruction. La toiture en surplomb, les coursives d’exercices et l’escalier extérieur dissimulé derrière un panneau de résille dynamisent la façade.

A l’Ouest, un débord de toit large et biaisé affine le pignon, s’étendant  en console au delà d’un voile en béton architectonique . Ce dispositif qui anticipe sur l’extension projetée finalise la tête du bâtiment sur le rond point.

A l’est, le bâtiment respecte l’alignement existant du mur en meulière maintenu y compris en soubassement.

La valorisation des qualités environnementales existantes qui constituent ici la mémoire du lieu facilitera l’insertion de cet équipement  technique : les murs en meulière seront restaurés, le couvert végétal entièrement maintenu et  abondant sur les limites latérales en transition avec l’arboretum à l’ouest et la ferme à l’est,  le verger sera remis en état et participera au quotidien à l’ambiance des salles de détente. Enfin une aire multi-sport et un parcours de jogging s’insèreront dans son enceinte.

ROS ORANGIS Plan masseRIS ORANGIS CS PLan RDCRIS ORANGIS CS Plan de l'étage

Tags